Réaliser un bassin

Imprimer Retour aux dossiers thématiques

Réaliser un bassin

1ère étape : Décaisser le terrain

La première étape de création d’un bassin d’ornement consiste à décaisser le terrain, c’est-à-dire à creuser dans le sol la forme et la profondeur du bassin. Dans le cas de terrains comportant des pierres saillantes, il est conseillé d’en retirer les plus importantes, puis de procéder à un « lissage » du fond en mettant une couche de 3 à 5 cm de sable (uniquement sur le fond, sur les côtés cela pourrait entraîner un risque de ravinement).

2ème étape : Poser le géotextile

Le géotextile est ensuite posé sur tout le contour de la forme (fond et côtés), directement sur la terre végétale ou le lit de sable. A chaque recouvrement, prévoir une superposition des différents lés de 30 à 50 cm. Dans les décaissements accidentés, prévoir de mettre 2 couches de géotextiles.

3ème étape : Poser la membrane d’étanchéité

La membrane d’étanchéité (généralement des membranes PVC ou EPDM) est ensuite posée directement sur le géotextile, avant la mise en eau du bassin.

La mise en place d’un géotextile avant la membrane d’étanchéité est recommandée afin, d’une part, de faciliter la pose de la membrane – qui glisse plus aisément – et, d’autre part, pour protéger celle-ci du poinçonnement des éléments contenus dans la terre.

Pour la réalisation de ce type de travaux, le géotextile Monartex T est le produit adapté. Il est imputrescible, grâce à ses fibres en polypropylène et en polyester, et résistant car celles-ci sont aiguilletées et calandrées, ce qui en fait une excellente protection contre le poinçonnement pour la membrane d’étanchéité. Non toxique et non polluant, Monartex T ne présente de plus pas de danger pour l’environnement.

Avec son géotextile non-tissé composé de fibres polypropylène et polyester, Monartex T (spécial drain) offre une excellente résistance au poinçonnement et à la traction.

De plus, vous êtes assurés de respecter l'environnement avec ce produit non toxique et non polluant !